Anatomy Of Love ™ Utilise Scientifique Recherche Répondre Burning Questions sur Relations

La brève variante: nombreux chercheurs une fois cru c’était absolument irréalisable étudier vraiment love et expliquer le procédure pour accouplement et rencontres internet. Mais beaucoup plus que deux décennies il y a, un anthropologue, un neuroscientifique, et un psychologue social a choisi essayer. Helen Fisher, Lucy Brown et Art Aaron changé leur recherche en TheAnatomyOfLove.com, un site où visiteurs trouver informations sur romance. Le site basé sur la science} assiste hommes et femmes lire sur le biologique composants aimer et permet les experts partager conclusions concernant peuple vouloir connecter nous-mêmes via relations.

“qu’est-ce que aimer?” est un éternel préoccupation avec un insaisissable réponse. Question pratique elle-même était tissée dans commun musique, joue, films et romans depuis longtemps. Personne semble avoir un option pour expliquer, contrôler cela, ou anticiper. Au moins qui était le traditionnel la connaissance 20 ans avant.

Mais l’anthropologue Helen Fisher n’était pas d’accord. Elle croyait il y avait physique pour romantique amour et cela était un simple humain lecteur qui peut être examiné. Par conséquent, elle a fait équipe avec la neuroscientifique Lucy Brown sur un projet étiqueté The Anatomy of prefer .

“Elle a recruté personnellement parce que j’étais un neuroscientifique qui pourrait effectuer cerveau imagerie études. Elle regardé que comme le option à réponse cette question, “Lucy mentionné. «Pendant nombreux décennies, boffins juste a dit, «Vous ne pouvez pas examiner romantique aimer» et «vous ne peut examiner sentiment. ‘ Ce n’était qu’en 1995 environ, chaque fois pratique IRM et tête vérification innovation arrivé à use, qu’il avait été n’importe quel désir pour faire ceci chez personnes. “

Helen aussi a recruté Art Aaron, un psychologue qui appris passionné amour, pour tous les travail. Chaque personne du key team utilisé son expertise porter crucial aspects et points de vue vers les études scientifiques.

Sur TheAnatomyOfLove.com, visiteurs du site Web peuvent apprendre tout sur l’étude que Lucy, Helen, en plus le autres pays du groupe actuellement mettre en œuvre au cours du de nombreuses années. Ils peuvent être capables view TED d’Helen chat, il suffit de prendre examens pour dénicher idées sur leurs personnages, voir si vraiment aimer peut vraiment aider tous expand et développer en bien mieux personnes.

Tout le monde peut découvrir la science derrière le chagrin aussi événement d’être un jeune marié. Clients peuvent trouver Helen’s book, “The Anatomy of Love, “et étudier sites de blog qui aident expliquer depuis les étapes de rejetés dans le connection entre l’adultère et la religion.

“L’amour est un partie de homme comportement. Personnes changer leur entier horaires pour la raison que romance, “Lucy déclaré. “Quand nous commencé, gens croyaient aiment n’a pas durer particulièrement longtemps, n’était pas ce important, donc là été aucune raison du tout réviser. Mais autres croyaient que aimer est vraiment important dans peuples existence et ceci est à peu près temps nous essayé de le comprendre. “

Les fondateurs Conçu rapports pour aider les gens obtenir Romance

Au premier, le groupe de boffins était incertain comment surmonter maîtriser romantique aimer. Une étude dédiée à compréhension quoi évoqué intime pensées. L’équipe essayé chansons, imaginé le contact de vous, et regardé visages. Ils ont découvert que témoigner la peau du visage d’un autre personne avait été le plus important stimulation.

“Quand nous fait un effort pour distribuer très propre tout premier article dans médical journaux, il y a eu objections d’arbitres et de rédacteurs. Un client déclaré il y avait clairement. Presque tous des conclusions être semblable. De plus, ils centrés sur partenaires qui ont été collectivement pendant un certain temps – bien passé la première romance phase.

“Ce système pour attachement est un vieux mammifère système historique qui développé au début de évolution. Nous étions créés pour tomber amoureux de les autres et mettre collectivement. Ils se réfèrent à cela comme monogamie en série “, Lucy a dit . “certaines personnes ont une tendance à s’en tenir à quelqu’un tandis que certains n’ont pas ce exactement le même héréditaire maquillage. Beaucoup de personnes semblent vouloir beaucoup associés, et d’autres veux un. C’est le la popularité de tous nos types, les variant stratégies pour copie. “

Certainement, l ‘connexion n’est pas seulement pour reproduction, elle a dit. Être dans une union pourrait faire existence plus simple en ce qui concerne sûreté et des ressources mises en commun. Des études montrent que partenaires en fait bien mieux bien-être versus ceux qui se trouvent peut-être pas dans regular, long -lasting interactions.

Structure de admiration: en savoir plus Vous-même ainsi que vos partenaires

Une chose que Lucy recommande aux couples qui voudrait tenir choses amusantes serait à imiter la façon dont esprit semble quand premier expérience passionné amour. Signification pour avoir le pompage d’adrénaline, qui est certainement accompli à travers quoi que ce soit de voyager à en cours un vélo balade ensemble.

“Même visiter les films pourrait être cette connaissance. Pretend êtes en cours un peu voyage collectivement chaque fois que vous allez à un film, “elle mentionné. “ce type de nouveauté aide activer exactement le même système c’est certainement déclenché si vous êtes dans le 1er stages de intime love. “

Ce genre de pratique information est situé à le centre avec le structure de fantaisie. Le groupe objectif sera aider hommes et les femmes bien mieux comprendre seuls aussi produire les durables interactions pour lesquelles nous aspirons.

“Je me sens génial à propos de investigation nous avons accompli. En tant que neuroscientifique, je aide montrer que ces fondamentaux, involontaires systèmes ont atteint travaillent quand nous tomberons vraiment aimer, “Lucy déclaré. “donc sommes aidant individus apprendre que ils veulent les deux. C’est un tout naturel système créer par développement. “

en cliquant ici